Lecture Théâtralisée de « Café résistance »

Jeudi 15 octobre, les terminal STD2A ont assisté à une lecture théâtralisée de « café résistance » un livre d’Eckhardt Momber né en 1941 à Berlin, « au centre de la folie allemande »

Un ouvrage qui met en scène dans un café des figures de la Résistance toutes des femmes, 17, des connues comme Lucie Aubrac, Germaine Tillon, d’autres moins qui se souviennent et racontent leur engagement  dans la Résistance contre l’occupation allemande et l’ordre nazi. 

Dans cette représentation d’un peu moins d’une heure,  5 portraits de femmes résistantes sont mis à l’honneur : Suzanne Raparie, employée de la poste à Saint-Flour, Berthie Albrecht, féministe compagne d’Henry Frenay et co-fondatrice de « combat », Claire Chevrion en vacance dans la Zone libre qui glisse un peu par divertissement dans la clandestinité, Germaine Tillon  déportée  à Ravensbruck  qui écrit et fait joué par ses compagnes d’infortune dans le camps une opérette d’humour noir, Le Verfügbar aux enfers et Madeleine Riffaud la guerrière qui refuse d’abattre les soldats allemands qui se sont rendus.